Vous êtes ici : Accueil > Actualités > AG FDCUMA : Parier sur les complémentarités

AG FDCUMA : Parier sur les complémentarités

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page
Assemblee Generale fdcuma

Exemple de partenariat éleveurs-céréaliers : l’intégration de luzerne dans une ferme céréalière au profit d’un élevage

Olivier Pagnot, Chargé de mission à la Chambre d’agriculture de la Vienne, a joué le rôle d’agitateur d’idées lors de la deuxième partie de l’AG de la fdcuma Vienne consacrée aux échanges entre éleveurs et céréaliers.

Les exploitations agricoles se spécialisent. L’Assemblée Générale de la FDCUMA de la Vienne se tenait le 16 janvier dernier.

 

A cette occasion, les participants ont réfléchi aux différentes possibilités de nouer des partenariats fructueux entre éleveurs et céréaliers.

Le choix de ce thème ne doit rien au hasard. En effet, l’agriculture dans le département se spécialise. De la polyculture-élevage, on passe soit à la polyculture, soit à l’élevage. D’autre part, les cuma sont bien placées pour qu’éleveurs et céréaliers continuent à travailler ensemble et incitent même à créer des passerelles.

Pour amorcer le débat, en quelques chiffres-clé, Olivier PAGNOT a présenté les tendances actuelles à la spécialisation, conjuguée à la simplification des systèmes de production et à une perte de valeur ajoutée.

Sur les 3500 exploitations professionnelles que compte le département, 2100 sont orientées polyculture, 500 en élevage en 900 en polyculture-élevage. En parallèle, l’agrandissement des exploitations se poursuit toujours malgré un certain ralentissement ces dernières années (103ha par unité de travail non salarié).

Autre phénomène marquant : le développement du sociétariat qui a doublé en 20 ans et qui concerne un quart des exploitations et un tiers pour le seul domaine de l’élevage. Un secteur qui continue à perdre du terrain en ovins, caprins, bovins… Pourtant, les aménités positives que génèrent les activités d’élevage sont incontestables: valorisation des surfaces en herbe fixatrices de carbone, allongement des rotations, fourniture d’azote grâce aux légumineuses, maîtrise des bio-agresseurs, apport de matière organique en présence d’effluents d’élevage…

Pour en lire plus sur cette journée, suivez ce lien.

Actualités en relation