Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Des dérogations de non semis SIE et CIPAN demandées à nouveau au Préfet

Des dérogations de non semis SIE et CIPAN demandées à nouveau au Préfet

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Suite à une réponse insuffisante du Préfet de la Vienne, la Chambre d'agriculture de la Vienne et la Coordination Rurale 86 renouvellent leur demande de dérogation afin de tenter d'alléger la pression réglementaire.

 

 

 

 

Alors que les agricultrices et agriculteurs de la Vienne constatent des pertes de récoltes très importantes combinées à des hausses de charges, la Chambre d’agriculture de la Vienne et la Coordination Rurale 86 renouvellent leur demande auprès du Préfet afin qu’il prenne enfin ses responsabilités en dérogeant à l’obligation d’engager des semis de cultures dérobées (semis d’intercultures SIE et cultures pièges à nitrates, CIPAN).

Maintenir cette position serait un non-sens agronomique, économique, environnemental, social et climatique dans un contexte de réchauffement climatique !

Nous attendons une réponse rapide en faveur du monde agricole. Le gel, la grêle, la sécheresse, l’envol du coût de l’énergie, auxquelles s’ajoutent des décisions préfectorales d’arrêt de l’irrigation incompréhensibles ; tout ceci aura des conséquences terribles pour les agriculteurs.

Or, si le Préfet refuse une nouvelle fois cette dérogation, il démontrera que, contrairement à ses homologues qui ont su prendre leurs responsabilités, il n’écoute pas la détresse des agriculteurs face à une mesure administrative aujourd’hui inopérante au plan environnemental.


Philippe TABARIN
Président de la Chambre d’agriculture de la Vienne

François TURPEAU
Président de la Coordination Rurale 86

 

Courrier à la Préfecture