Vous êtes ici : Accueil > Actualités > L'épampreuse une alternative à la lutte chimique

L'épampreuse une alternative à la lutte chimique

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Début juin, les viticulteurs du groupe Dephy Haut-Poitou se sont réunis pour assister à une démonstration d'épamprage mécanique chez un producteur de Thurageau.

Dans le cadre du groupe Dephy Viti Haut-Poitou, la Chambre d'agriculture de la Vienne a organisé une rencontre afin de présenter une épampreuse mécanique. 

Cette action ouverte à l’ensemble des viticulteurs du Haut-Poitou a rassemblé près de 20 personnes : 6 producteurs du groupe Dephy et 12 extérieurs.

L'objectif de cette réunion technique était de sensibiliser les agriculteurs sur les nouvelles pratiques et sur la réduction de produits phytosanitaires.

 

Ci-dessous l'article paru dans la Vienne Rurale le 21 juin dernier.

 

La prochaine action "Dephy Viti Haut-Poitou" se fera à Mirebeau, dans le cadre de Vignes Vins Randos. Cet événement organisé par l'interprofession des Vins du Val de Loire aura lieu le samedi 31 août.

Contact : Jean-Philippe PERRAUD - Ingénieur Réseau DEPHY Viti Haut-Poitou - Chambre d'agriculture de la Vienne
Tél. 05 49 44 75 50

 

Écophyto, qu’est-ce que c’est ?

La réduction de l’usage des produits phytopharmaceutiques constitue une attente citoyenne forte et une nécessité pour préserver notre santé et la biodiversité. Le plan Écophyto II+ matérialise les engagements pris par le Gouvernement et apporte une nouvelle impulsion pour atteindre l’objectif de réduire les usages de produits phytopharmaceutiques de 50% d'ici 2025 et de sortir du glyphosate d'ici fin 2020 pour les principaux usages et au plus tard d'ici 2022 pour l'ensemble des usages.

La Chambre d'agriculture accompagne les agriculteurs dans l'évolution de leurs pratiques, notamment à travers 10 groupes Écophyto, en grandes cultures, maraîchage et viticulture.

 

 

« Action pilotée par le ministère chargé de l'agriculture et le ministère chargé de l’environnement, avec l’appui financier de l’Agence française pour la biodiversité, par les crédits issus de la redevance pour pollutions diffuses attribués au financement du plan Ecophyto »