Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Protocole Clain : un engagement lourd de conséquences pour l'agriculture

Protocole Clain : un engagement lourd de conséquences pour l'agriculture

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

La Chambre d'agriculture fait part de sa position.

Dans le contexte de déficit quantitatif chronique des ressources en eau sur le bassin du Clain, plusieurs projets de stockage de l’eau sont portés par Réseau Clain et 5 Sociétés Coopératives Anonymes de Gestions de l’Eau avec la création de réserves de substitution.

Depuis plusieurs mois, Res’eau Clain et l’Association Des Irrigants de la Vienne travaillent avec les services de l’Etat (Préfet et DDT de la Vienne) sur un projet de protocole du bassin du Clain qui conditionne l’accès au financement par l’agence de l’eau Loire-Bretagne de 30 réserves de substitution.

Avant une signature du projet le jeudi 03 novembre dernier, l’ensemble des acteurs du territoire concernés ont été sollicités par Monsieur Le Préfet pour émettre un avis sur la seconde version de ce protocole.

Vous trouverez ainsi une note synthétisant les points essentiels de ce protocole aux yeux de la Chambre d’agriculture de la Vienne, ainsi que la lettre ouverte de son président, Monsieur Tabarin, explicitant la position de la Chambre d’agriculture de la Vienne sur ce dossier.

 

Note de présentation du protocole Clain

Lettre ouverte de la Chambre

Réponse de M. le Préfet de la Vienne