Vous êtes ici : Accueil > Mes productions > Production animale > Bovin viande

Bovin viande

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

L’élevage de bovins viande en Vienne

L’élevage allaitant en Vienne, ce sont près de 700 ateliers, pour un cheptel total de 45 000 vaches allaitantes, principalement de races Limousine et Charolaise (chiffres 2018). L’élevage bovin est présent sur l’ensemble du département avec cependant une concentration plus marquée dans la zone plus herbagère du Sud-Est du département.
L’atelier allaitant moyen en Vienne, c’est 66 vaches allaitantes, avec toute une déclinaison de produits, puisqu’on rencontre du naisseur pur vendant broutards et vaches de réforme non engraissées, au naisseur-engraisseur de taurillons lourds et de génisses. Certaines exploitations se spécialisent dans l’activité d’élevage, mais nombreux sont les polyculteurs éleveurs.

Les repères technico-économiques du réseau REBL

Le REBL (Réseau d’Elevage Bovin Limousin), composé des Chambres d’Agriculture du 16, 19, 23, 24, 86 et 87, et coordonné par l’Institut de l’Elevage, suit une centaine de fermes afin de décrire les itinéraires techniques des différents élevages du Limousin et d’identifier leurs résultats économiques. Différentes publications du REBL sont diffusées chaque année.


Repères techniques et économiques en viande bovine : des indicateurs chiffrés de performances et d’économie d’une exploitation de bovins viande

  • Pour se faire une idée des objectifs à atteindre sur son élevage
  • Pour le conseil en élevage
  • Pour l’élaboration et le chiffrage de projets

 

Ces repères sont actualisés tous les deux ans par le réseau REBL.


Cas-types bovins viande (PDF « Dossier cas types Limousins conjoncture 2017 (complet)») : un descriptif précis de chaque système d’élevage du Bassin Limousin dans le contexte économique de 2017, suivi d’une note de conjoncture.


Les cas-types sont des fermes fictives, basées sur le suivi des fermes des réseaux d’élevage et les observations des conseillers du réseau. Elles représentent des systèmes optimisés mais dont les performances restent à portée des éleveurs. Les cas-types sont actualisés tous les ans sur la base de l’année précédente (mise à jour des prix des intrants, des cotations des animaux et des aides PAC).
Pour consulter le descriptif détaillé de chaque cas-type selon le système d’élevage ciblé :

- Le système limousin veaux de lait sous la mère spécialisé
- Le système limousin veaux de lait sous la mère + broutards
- Le système naisseur limousin broutards mâles et femelles
- Le système naisseur limousin du Plateau de Millevaches broutards mâles et femelles
- Le système naisseur limousin avec vente de reproducteurs
- Le système naisseur limousin avec cultures de vente
- Le système naisseur limousin avec génisses de boucherie
- Le système naisseur limousin avec jeunes vaches de boucherie
- Le système naisseur engraisseur limousin jeunes bovins de moins d’un an
- Le système naisseur engraisseur limousin jeunes bovins et génisses de Lyon
- Le système naisseur engraisseur limousin taurillons lourds et génisses de 30 mois
- Le système naisseur engraisseur limousin avec cultures de vente


Tableau de bord « coûts de production » : résultats moyens des ateliers bovins viande du Bassin Limousin ayant fait l’objet d’une analyse de leurs coûts de production.

  • Pour se faire une idée des performances d’exploitations du bassin limousin
  • Pour situer son élevage par rapport à d’autres exploitations réelles
  • Pour identifier des clés d’une bonne rémunération en élevage bovin viande

 

Le réseau REBL regroupe dans cette publication les résultats de près de 400 fermes d’élevage, qui sont regroupées par type de production : naisseur-engraisseur, naisseur, et producteur de veaux de lait sous la mère. Ce dossier est actualisé tous les deux ans.

La dynamique de l’élevage allaitant en bassin limousin

Trajectoire des élevages bovins allaitants du bassin Limousin : évolution des structures, des moyens de production et des revenus.


Le réseau REBL a travaillé sur l’évolution des systèmes d’élevage entre 2006 et 2017. En se basant sur plusieurs fermes suivies durant toute cette période, il a dégagé les grands accents des changements observés ces dix dernières années en élevage bovin viande, et ce dans notre bassin de production.

Pour accéder aux autres publications des réseaux d’élevage Limousin REBL cliquer ici

Les réseaux d’élevage des Pays de la Loire et Deux-Sèvres

Pour une approche des systèmes bovins viande en Pays de la Loire et Deux-Sèvres, très similaires de certains élevages de l’Ouest de la Vienne, vous pouvez vous référer aux publications du réseau d’élevage de ce bassin (cas-types, repères techniques et économiques…) : cliquer ici

Les données de performance animales suivies par Bovins Croissance

Bovins Croissance effectue Le contrôle de croissance officiel des bovins allaitants jusqu’au sevrage (pesée et pointage). Ces services s’accompagnent de conseil (aide pour le choix des génisses,  des taureaux, des femelles à réformer, bilan des performances et interprétation des résultats…) .

Pour plus d’information, vous pouvez contacter vos conseillers Bovins Croissance en 86.

Chaque année, un document synthétise au niveau national, les performances relevées par Bovins Croissance sur les élevages suivis :

Résultats 2017 des élevages BV suivis par Bovins Croissance : résultats au niveau national des principales races allaitantes françaises.
Pour plus d’informations sur les missions et services de Bovins Croissance, cliquer ici

L’élevage bovin viande en AB

Un système naisseur engraisseur en agriculture biologique : focus R & D
Les Réseaux d’élevage et le Pôle AB du Massif Central ont travaillé en 2017 sur un exemple d’élevage naisseur engraisseur en filière AB : les chiffres sont issus d’une ferme creusoise, produisant des bœufs et des génisses finies.
Vous pouvez aussi retrouver toutes les publications de la FRAB Nouvelle Aquitaine concernant la production de bovins allaitants en AB sur la docuthèque du site internet de la FRAB en cliquant ici

Augmenter le pâturage: un levier pour améliorer le revenu des éleveurs bovins viande

Cela pourrait aussi s'appeler "Pâturer plus pour gagner plus": le Réseau d'élevage Pays de la Loire - Deux-Sèvres s'est penché sur l'impact de modifications du système fourrager sur les exploitations allaitantes, au niveau économique, environnemental et social. Une étude intéressante, dans un contexte pédo-climatique voisin de celui de la Vienne.

 

Contact

Aloïse CELERIER

Conseillère Fourrages et Bovins viande

Tél : 05 49 44 74 39

Hugues GEAY

Conseiller Bovin Viande

Tél : 05 49 36 33 62

Benjamin MAILLOCHAUD

Conseiller Bovins Viande

Tél : 05 49 44 74 74

Laura GAUZIN

Conseillère en production bovin-viande

Tél : 05 49 91 97 49