Vous êtes ici : Accueil > Mes productions > Valorisation de produits et services > Produire sous signe de qualité

Produire sous signe de qualité

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Produire sous signe de qualité : un moyen de valorisation des produits agro-alimentaires

Les modes officiels de valorisation des produits agricoles et alimentaires visent à :

  • Créer de la valeur ajoutée avec le respect de normes exigeantes encadrées par un cahier des charges,
  • Promouvoir la diversité et la typicité des produits,
  • Protéger les bassins de production traditionnels,
  • Identifier clairement les caractéristiques, les modes de production ou les origines des produits,
  • Ancrer sur le territoire la production agro-alimentaire par une valorisation des savoir-faire,
  • Offrir aux consommateurs des certifications concernant la traçabilité et la qualité,
  • Donner aux producteurs un instrument pour mieux commercialiser des produits différenciés et favoriser leur accès au marché (à la grande distribution et à l’exportation).

Quatre modèles pour valoriser la qualité de sa production agro-alimentaire

  • Les signes d’identification de la qualité et de l’origine : label rouge, appellation d’origine contrôlée (AOC) ou protégée (AOP), indication géographique protégée (IGP), spécialité traditionnelle garantie (STG), agriculture biologique (AB),
  • Les mentions valorisantes : « montagne », « fermier », « issus d’une exploitation de haute valeur environnementale » (HVE),
  • La démarche de certification de conformité des produits (CCP),
  • Les signes d’identifications régionales : Labels, marques et Chartes valorisantes (Bienvenue à la ferme).

Les signes officiels d’identification de la qualité et de l’origine (SIQO).

Comment labelliser un produit sous SIQO ?

  1. Plusieurs producteurs assurant une même production doivent porter collectivement un dossier de demande de reconnaissance à l’Institut national de l’origine et de la qualité (INAO),
  2. Ce groupement de producteurs est alors reconnu en tant qu’organisme de défense et de gestion(ODG) du produit pour le protéger et le valoriser,
  3. L’ODG élabore ensuite le cahier des charges du produit auquel toutes les étapes d’élaboration doivent correspondre,
  4. L’Agence de l’Alimentation Nouvelle-Aquitaine (AANA) peut aider dans cette démarche,
  5. Le cahier des charges est ensuite validé par l’INAO,
  6. Les produits sont contrôlés par un organisme de contrôle(OCO) indépendant accrédité par l’INAO.

Certains SIQO sont reconnus à l’échelle Européenne, et d’autres sont des signes français

Logo Label Rouge

Le Label Rouge est un signe national qui désigne des produits ayant un niveau de qualité supérieur par rapport aux autres produits similaires commercialisés, de par leurs conditions de production ou de fabrication.
Il est ouvert à une large gamme de produits quelle que soit leur origine géographique : denrées alimentaires, produits agricoles non alimentaires et non transformés.

Pour les Appellations d’origine, c’est la notion de terroir qui en fonde le concept.

L’Appellation d’origine protégée (AOP)

L’Appellation d’origine protégée (AOP) est depuis 1992, un signe Européen qui désigne les produits dont le processus de fabrication a été réalisé selon un savoir-faire reconnu, dans une aire géographique spécifique. C’est les interactions entre les données physiques du milieu et les activités humaines qui confèrent au produit son originalité et sa typicité.

•	L’Appellation d’origine contrôlée (AOC)

L’Appellation d’origine contrôlée (AOC) désigne des produits répondant aux mêmes critères que l’AOP. C’est un label français plus ancien qui constitue aujourd’hui une étape vers l’AOP.

L’IGP

L’IGP est liée un savoir-faire. Ce signe identifie un produit agricole dont la qualité et la réputation sont liées à son origine géographique. Elle s’applique aux secteurs agricoles, agro-alimentaires et viticoles. Une étape au moins parmi la production, la transformation ou l’élaboration de ce produit doit avoir lieu dans l’aire géographique délimitée. Pour le vin, toutes les opérations depuis la récolte du raisin jusqu’à la fin du processus d’élaboration, doivent être réalisées dans la zone géographique considérée.

La Spécialité traditionnelle garantie (STG)

La Spécialité traditionnelle garantie (STG) protège une recette traditionnelle au niveau de l’Union européenne. Sa qualité est liée à un mode de production, de transformation ou à l’utilisation de matières premières ou ingrédients traditionnellement utilisés dans l’élaboration de la denrée alimentaire.

L’Agriculture Biologique

L’Agriculture Biologique est un SIQO qui ne concerne pas seulement les produits mais surtout un mode de production. La pratique agricole doit être respectueuse du bien-être animal, de l’environnement, de la biodiversité et de l’écosystème. Un cahier des charges stricte doit être respecté, qui exclue l’utilisation de procédés polluants et d’intrants tout au long de la filière.

Les mentions valorisantes

Elles permettent de valoriser des produits agricoles et agroalimentaires en mettant en exergue un qualificatif spécifique du produit sur l’étiquetage. L’usage de ces mentions est volontaire.

Ces mentions répondent à des exigences spécifiques :

« montagne » ou « produit de montagne »

« montagne » ou « produit de montagne » pour les produits dont l’ensemble des étapes d’élaboration est effectué en zones de montagne.


« fermier », « produit de la ferme » ou « produit à la ferme » il n’existe pas de réglementation spécifique pour cette mention, sauf par catégorie de produits, par exemple pour la volaille et les fromages, afin de tenir compte de leurs spécificités. N’étant pas légalement définie, cette mention ne bénéficie pas encore d’un logo officiel.

« issu d’une exploitation de haute valeur environnementale »

« issu d’une exploitation de haute valeur environnementale » est une mention comportant trois niveaux, réservée aux produits transformés ou non, issus d’exploitations ayant obtenu le dispositif de certification environnementale des exploitations agricoles : la Haute Valeur Environnementale (HVE).

La certification de conformité de produits (CCP)

La certification de conformité des produits

  • La certification de conformité des produits est un mode de valorisation des denrées alimentaires et des produits agricoles non alimentaires et non transformés. (Viandes, poissons en aquaculture, blé, farine, semences et plants..) Cette démarche peut être individuelle ou émaner d’un groupement de professionnels.
  • Il permet aux opérateurs des filières agroalimentaires de différencier leurs produits par au moins deux caractéristiques spécifiques qui doivent être significatifs, objectifs et mesurables.
  • Les produits répondent à des exigences en matière de règles de production, de transformation et de conditionnement.
  • La cahier des charges est élaboré en concertation avec le service ECOCERT, puis validé par CERTIS et transmis au Ministère de l’Agriculture (DGPAAT) pour enregistrement.
  • Pour pouvoir, en plus de la certification, communiquer sur l’origine, le produit doit être élaboré sous un cahier des charges de l’IGP validé par l’INAO.

Les signes d’identification régionales

Afin de mettre en avant la qualité des produits agro-alimentaires, il est également possible de produire sous signes d’identification régionales. Ces identifications régionales sont mises en place par des associations, les Chambres d’agriculture ou par des groupements d’intérêts publics (GIP) afin de valoriser les productions locales.


Ces marques et chartes valorisantes :

  • Garantissent aux consommateurs le respect d’un cahier des charges mis en place pour contrôler la traçabilité et la qualité du produit par différents critères,
  • Sensibiliser les consommateurs à propos des productions locales et de l’importance des circuits courts,
  • Permettent aux producteurs d’acquérir plus de visibilité sur le marché et d’élargir leurs débouchés de vente,
  • Valorisent la production agro-alimentaire du terroir.

Bienvenue à la Ferme

C’est le cas pour la charte de Bienvenue à la Ferme, qui permet une diversification des activités agricoles et pratiquent la vente directe à la ferme en circuits courts. Cette marque est soutenue par les Chambres d’agriculture départementales et offrent aux producteurs un accès privilégié aux marchés locaux, de plus en plus convoités par les consommateurs.

Les labels Signé Poitou-Charentes et Fermier signé Poitou-Charentes

Les labels Signé Poitou-Charentes et Fermier signé Poitou-Charentes visent eux aussi la promotion des spécificités régionales, et la vente en circuits couts de produits de qualité. Ces signes d’identification régionale sont gérés par l’association Terroir Nouvelle-Aquitaine et appuyées par l’Agence de l’Alimentation Nouvelle-Aquitaine. 

La marque Poitou

La marque Poitou, a également pour but de promouvoir et communiquer à propos des produits de son territoire.

Contact

Loïc MALLET

Conseiller Diversification, Agritourisme et Circuits courts

Tél : 05 49 44 74 53