Vous êtes ici : Accueil > Mon territoire > Eau, air et sols > CTMA Clain Aval

Contrat Territorial Milieux Aquatiques (CTMA) Clain Aval

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Contexte

Le territoire du Clain aval comporte 7 masses d’eau représentées par 6 cours d’eau principaux (cf. carte ci-dessous), à savoir le Clain et ses affluents l’Auxance, la Boivre, la Menuse, le Miosson et la Pallu. Le territoire est caractérisé par des cours d’eau hétérogènes qui drainent un bassin versant de taille conséquente (1305 km2 ) au sein duquel les enjeux sont multiples.

Les problématiques rencontrées aujourd’hui sur le territoire sont les conséquences d’un aménagement historique des bassins versants par l’homme afin de satisfaire les usages des activités économiques et l’implantation de la population.
Afin de respecter les objectifs et délais d’atteinte du bon état écologique des masses d’eau, fixés par la Directive Européenne Cadre sur l’Eau, le Syndicat du Clain Aval, qui exerce la compétence GEMA (Gestion des Milieux Aquatiques) sur ce territoire, a mobilisé une multitude d’acteurs susceptibles de s’associer à lui à travers un seul et même outil opérationnel.

Au regard des enjeux et problématiques du territoire, 7 structures ont décidé de rejoindre le Syndicat du Clain Aval et d’œuvrer de concert en portant chacun des actions (études ou travaux) permettant de lever les pressions identifiées. Il est nécessaire d’agir stratégiquement par la mise en place d’actions tenant compte des enjeux et des problématiques du territoire.

2020-2022 – CTMA Clain Aval

Le programme d’actions 2020-2025 du Clain Aval est construit autour de huit thématiques principales :

  1. Animer, communiquer et former
  2. Étudier et évaluer
  3. Gérer et entretenir
  4. Préserver, améliorer ou garantir l'hydrologie des cours d'eau
  5. Préserver, restaurer et gérer les zones humides
  6. Réduire les pollutions diffuses et limiter le ruissellement
  7. Restaurer les cours d'eau et les annexes hydrauliques
  8. Restaurer ou rétablir la continuité écologique

 

auxquelles sont associées de multiples actions. La mise en place de ces actions a pour but la suppression ou l’atténuation des pressions identifiées sur les masses d’eau du territoire.

La mise en place du programme d’actions permet de travailler sur l’ensemble des problématiques du territoire et de mobiliser l’ensemble des acteurs concernés par le grand cycle de l’eau afin d’agir sur la qualité et la quantité de cette ressource. Les actions retenues visent notamment la restauration, la préservation et la gestion des milieux aquatiques (cours d’eau, plans d’eau, annexes hydrauliques, zones humides).
La levée de pressions s’exerçant sur les masses d’eau cours d’eau (MECE) du territoire nécessite l’implication de tous les usagers de l’eau. Certaines pressions (nitrates notamment) ne peuvent pas seulement être traitées par la mise en place d’actions sur le milieu aquatique et demandent une prise en compte globale à l’échelle de la masse d’eau.
Les pressions et les enjeux sont propres à chaque masse d’eau du territoire du Clain Aval. Ainsi, le programme d’actions est adapté par masse d’eau en fonction de ses spécificités, de ses objectifs et des priorisations générales définies par la stratégie territoriale opérationnelle.

De multiples partenaires

De nombreux acteurs s'engagent dans cette action à différents niveaux :
  • les signataires du CTMA : la Chambre d'agriculture de la Vienne, Clain Aval, Grand Poitiers, le CREN, Vienne Nature, la LPO, Prom Haies, la Fédération de la Pêche,
  • les partenaires financiers : l'Europe, AELB, la Région Nouvelle-Aquitaine, le Département de la Vienne,
  • les institutionnels : la Préfecture de la Vienne, le SAGE, l'EPTB, l'AFB,
  • les autres partenaires: Eaux de Vienne.

 

Les actions de la Chambres d'agriculture

La Chambre d’agriculture de la Vienne s’engage avec les autres acteurs du territoire sur ce contrat territorial à enjeux forts. Ses actions se concentrent autour de deux thématiques : la réduction des pollutions diffuses et la protection des zones humides. Elles se déclinent ainsi :

  • Amélioration des connaissances sur les risques de transfert en zone agricole sur le bassin de la Pallu
    Le bassin versant de la Pallu a été identifié via le SAGE Clain, comme territoire prioritaire en termes d’actions à mener autour de la question des risques de transferts et de pollution diffuses. Au regard de l’absence de diagnostic sur les pratiques agricoles et les risques de transfert vers les eaux superficielles sur le bassin de la Pallu, la Chambre d'agriculture de la Vienne engage, dans le cadre du CTMA Clain Aval, une pré-étude contribuant à l’amélioration des connaissances par une analyse des assolements ainsi qu’une analyse de la sensibilité des sols à l’infiltration et au ruissellement. Cette étude constitue une phase préalable de recueil de données nécessaire à l’identification des zones prioritaires sur lesquelles un diagnostic, pour l’élaboration d’un programme d’actions, pourra être engagé dans la seconde phase du contrat.
  • Inventaire et caractérisation des zones humides
    L’objectif de cette action est d’identifier et caractériser les zones humides sur les secteurs priorisés par le SAGE Clain. Après une phase d’inventaire et de caractérisation des fonctionnalités des zones humides du territoire, une priorisation au regard des enjeux et des fonctionnalités identifiés est réalisée. Des actions de préservations et de réhabilitation seront engagées par la suite. La sensibilisation des élus et du monde agricole sur ce sujet est également intégrée à cette action.
    Au sein du CTMA Clain Aval, cette action n’est pas portée uniquement par la Chambre d’agriculture. Vienne Nature s’est fortement engagée sur cette thématique et couvrira une majorité du territoire.
  • Caractérisation des fonctionnalités hydriques des zones humides inventoriées sur le bassin de la Pallu et propositions d’actions
    Sur la base de l’inventaire des zones humides réalisé sur le bassin de la Pallu, la Chambre d'agriculture de la Vienne réalisera une caractérisation des fonctionnalités hydriques des zones humides identifiées comme stratégiques pour l’atténuation des risques de transfert, la préservation et la reconquête de la qualité des eaux de surface et des eaux souterraines. Suite à cette phase de caractérisation des fonctions hydriques des zones humides, un diagnostic sera réalisé sur leur état de fonctionnement ainsi que sur les pressions et menaces exercées sur celles-ci. A l’issue de cet état des lieux, des préconisations d’actions de préservation et/ou restauration seront proposées et feront l’objet d’une réunion de présentation à l’ensemble des acteurs du territoire.

Contacts

Chloé SCHMITT

Conseillère en Gestion de l'Eau

Tél : 05 49 44 75 03

Nicolas HUTIN

Technicien de rivière - Référent bassins versant de l’Auxance et de la Boivre

Tél : 05 49 18 04 10

Christelle MAZURIER

Technicienne de rivière - Référente bassins versant Clain

Tél : 05 49 18 04 08

Aurélien GUERIT

Technicien de rivière - Référent bassins versant du Miosson et de la Pallu

Tél : 05 49 18 04 09

Clain Aval